Exposition temporaire

L’Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)

19 juin - 21 septembre 2020

#AmourFou

De nombreux couples ont participé aux mouvements artistiques de la première moitié du XXe siècle. Paris en a accueilli, inspiré et lancé certains qui ont marqué les années 1910 à 1940. A Montmartre, Montparnasse, Saint-Germain-des-Prés, ils ont fréquenté les mêmes ateliers, galeries, cabarets, cafés, bals, théâtres et cinémas. Emportés par leurs attirances, ces hommes et ces femmes ont vécu leur liaison en toute liberté. La plupart venaient de pays étrangers ; tous se sont rencontrés dans la ville Lumière. Quelques-uns ont noué des liens d’amitié, ont parfois travaillé ensemble. Muses, peintres, écrivains, danseuses, photographes, sculpteurs, dramaturges : on ne peut aborder le cubisme et le surréalisme sans prononcer leur nom.

Les musées des beaux-arts de Quimper et Sainte-Croix de Poitiers (en seconde étape du 23 octobre 2020 au 31 janvier 2021) s’associent pour évoquer ce Paris des années folles dans une exposition au titre révélateur.

Dix couples emblématiques seront mis en valeur :

  • Auguste Rodin - Camille Claudel
  • Romaine Brooks - Ida Rubinstein    
  • Man Ray - Kiki de Montparnasse    
  • Marc Chagall – Bella Chagall         
  • Pierre Reverdy - Coco Chanel         
  • Foujita –Youki                                  
  • Louis Aragon - Elsa Triolet
  • Paul Eluard - Nusch Eluard             
  • Pablo Picasso - Dora Maar              
  • Henry Miller - Anaïs Nin                
  • Jean Cocteau - Jean Marais             

Dans un univers fécond et contrasté, entre intimité et création, cette exposition a pour dessein de plonger dans l’intimité de ces couples, d’entraîner les visiteurs dans un labyrinthe amoureux, d’en montrer le romanesque et la complexité. Tous ont laissé de riches témoignages : peintures, dessins, photographies, sculptures, bijoux, correspondances croisées, films... Plus de 200 œuvres seront prêtées par le musée Picasso, la maison-atelier Foujita, le musée Rodin, le musée national d’art moderne, le comité Chagall, l’association internationale Man Ray, le musée d’art et d’histoire Paul Eluard, le musée d’art moderne de Belfort, la bibliothèque nationale de France, le comité Cocteau, et par des collectionneurs particuliers.

Le commissariat est assuré par Robert Rocca, Dominique Marny, petite-nièce de Jean Cocteau et présidente du Comité Cocteau et le scénographe Frédéric Beauclair, ainsi que par les conservateurs des deux musées.

A Quimper, cette exposition trouve son écho dans les collections dédiées à Max Jacob qui a côtoyé tous ses couples et participé à la fête qui caractérisait le Paris d’alors.

Informations annexes au site