Agrandir l'image jpg 696Ko (Voir légende ci-après) (fenêtre modale)
Henri Le Sidaner (1862-1939) - Le Pont, Pont Aven, 1913 - Huile sur panneau, 24 x 25 cm - Singer Museum © Singer Laren

Du à

de à Musée des beaux-arts
40 Place Saint-Corentin, 29000 Quimper
Tout public

Visites guidées

Les derniers impressionnistes, le temps de l'intimité

L'exposition, partagée entre le musée des beaux-arts et le musée départemental breton, tout comme le sera la visite, est dédiée à La Société Nouvelle de Peintres et de Sculpteurs, la confrérie d’artistes la plus célèbre et la plus caractéristique d’une des périodes les plus riches de l’art français et européen.

De la fin du XIXe à la première moitié du XXe siècle, face à une modernité qui allait peu à peu tout dévorer

nos artistes surent séduire les publics des deux côtés de l’Atlantique, la critique, les conservateurs et les expositions internationales. Le Sidaner, Aman-Jean, Cottet, Dauchez, Prinet, Henri Martin, … chacun d’entre eux avait son propre style, parfaitement identifiable, mais tous partageaient une vision sentimentale de la nature : rendre les êtres et la nature tels qu’on les aperçoit, en laissant deviner ce qu’ils ont de profond, de tragique ou de mystérieux. C’est ainsi qu’ils furent qualifiés d’intimistes. En respectant la véracité des apparences, en perpétuant les valeurs permanentes de l’art européen, le souci de l’évocation dans le paysage ou de la psychologie dans le portrait, en s’attachant à rendre la poésie, la tendresse de leurs sujets, ils ont réussi à nous parler de nous-mêmes. C’est ainsi qu’à la fin de leur carrière, nos artistes furent regardés par les observateurs de leur temps comme les derniers représentants de l’impressionnisme.

Les deux musées publics de Quimper s’unissent pour célébrer ce grand moment de l’histoire de l’art en présentant une exceptionnelle exposition déployée sur deux lieux. Le musée des beaux-arts s’attarde sur le patronage de Rodin, sur les grandes pages du paysage urbain ou champêtre ainsi que sur un ensemble de portraits virtuoses. Le Musée départemental breton célèbre la mer sauvage, les plaisirs balnéaires de la Belle Époque en Bretagne, terre d’élection de nombre de ces peintres tels que Charles Cottet, Lucien Simon ou André Dauchez.


Informations pratiques

Rendez-vous

Visite couplée du musée des beaux-arts au musée départemental breton
Les 
dimanches du 23 juin au 29 septembre (sauf les 7 et 28 juillet et 22 septembre) à 15h
1h30
8/5 €
Nombre limité à 30
RDV au musée des beaux-arts
Réservez dès à présent, payez le jour de la visite.

 

 

Billetterie Weezevent