Collections

Restaurations

Les dernières années ont mis l’accent sur la restauration des œuvres du legs de Silguy (1864) et du legs Colomb (1893) dans la perspective de la parution d’un catalogue du fonds ancien du musée. Plusieurs œuvres, peu ou prou exposées depuis plusieurs années, voire depuis leur entrée dans les collections, ont fait l’objet d’une attention toute particulière. Sous un vernis jauni ou derrière quelque altération, les conservateurs, qu’ils soient du musée de Quimper ou d’autres institutions, ont reconnu la qualité esthétique et historique de plusieurs tableaux.

Une restauration récente  : Hubert Robert, Vue du portique du Panthéon, 2e moitié du XVIIIe siècle.

Cette œuvre issue du legs Silguy en 1864 est une redécouverte récente. En réserves depuis plusieurs années, jamais prêté voire exposé, ce tableau a attiré l'attention de Guillaume Faroult, conservateur au Louvre. Il confirme l’attribution à Hubert Robert, même si un nettoyage trop important et des repeints ont quelque peu altéré le ciel.

L’historienne de l’art, Sarah Catala, a, par rapprochement avec une sanguine de 1762, identifié l’iconographie de ce tableau, intitulé jusqu’alors par un simple Vue de monuments.

Il semblait donc opportun de restaurer cette œuvre pour en permettre une étude plus approfondie.

Cette opération a été menée en 2015 par la restauratrice, Gwenola Corbin qui a retiré le papier de bordage oxydé et lacunaire, a ôté une pièce collée antérieurement pour maintenir une déchirure et a retiré les repeints qui couvraient la majeure partie du ciel. Leur aspect était esthétiquement peu acceptable, très « bouché », sans nuance et contrastant avec la touche de l’artiste plus légère, plus enlevée. La couche picturale originale a révélé un ciel bien plus nuageux, plus nuancé, que celui figuré par les repeints.

Journal des restaurations

 

Depuis 1970 et la rénovation de 1976, le musée mène une politique active de restaurations

Les cinq dernières années ont mis l’accent sur la restauration des œuvres du legs de Silguy (1864) et du legs Colomb (1893) dans la perspective de la parution d’un catalogue du fonds ancien du musée, même si on ne peut passer sous silence la magistrale restauration en 2006 de la sculpture Les Ombres de Rodin.

Plusieurs œuvres, peu ou prou exposées depuis plusieurs années, voire depuis leur entrée dans les collections, ont fait l’objet d’une attention toute particulière.

La dégradation de ces œuvres est due à des facteurs multiples : vieillissement des matériaux constitutifs du tableau ou conditions environnementales inadaptées (les normes de conservation préventive respectées aujourd’hui n’ont pas toujours été la préoccupation des professionnels des musées).

Pour améliorer leur lisibilité et leur compréhension, une restauration a donc été décidée.

Le musée collabore régulièrement avec des restauratrices agréées installées dans la région mais également avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF). Les œuvres sont alors restaurées dans les locaux versaillais du C2RMF sous l’égide d’un conservateur, en contact constant avec les responsables du musée de Quimper. Elles font l’objet d’analyses poussées et d’un dossier d’imagerie scientifique qui aident les restaurateurs à étayer leurs constats d’état et leur diagnostic de restauration.

Les opérations peuvent ensuite débutées : nettoyage, refixage, retraits des repeints altérés, réintégration, retouche, vernissage, reprise du rentoilage….

Entre 2009 et 2011, plus d’une trentaine de tableaux italiens ont été restaurés, avec le soutien financier de la fondation BNP Paribas.

En 2013, une dizaine d’œuvres a été déposée au C2RMF dans la perspective d’une campagne de restauration qui s’étalera jusqu’en 2018, pour respecter le budget alloué chaque année par la Ville.

D’autres tableaux et dessins sont traités sur place à Quimper ou dans les environs par des restaurateurs agréés et installés en Bretagne.

La collection du musée n’a donc pas fini de dévoiler toutes ses richesses….

 

Lien utile

Consulter le site web de la Fédération Française des Conservateurs-restaurateurs de Bretagne

Informations annexes au site