Art des 20e et 21e siècles

LE PORT DE FÉCAMP

Albert MARQUET (1875-1947)

1906

Agrandir l'image jpg 62Ko (Voir légende ci-après) (fenêtre modale)
Albert Marquet (1875-1947) Le Port de Fécamp, 1906, huile sur toile © musée des beaux-arts de Quimper

Huile sur toile

D.12-2-1

Dépôt de l'État en 1913

H. 65 cm - L. 81 cm

Ami de Matisse, Dufy et Manguin, Marquet est l'une des figures centrales du fauvisme. Il travaille en Normandie en 1905 et en 1906 avec Dufy. Autant pour la Plage de Fécamp (musée national d'Art moderne), Marquet déploie une palette éclatante avec des bleus vif et des vermillons, autant lorsqu'il dépeint le port, l'harmonie s'assombrit, rythmée de lignes enchevêtrées et d'aplats bruns. Les navires, vus à contre-jour, sont immobilisés dans le radoub. Dès lors, la lumière baisse d'un ton comme pour signifier le travail en attente, en opposition à l'atmosphère festive et vivement colorée du monde balnéaire. L'harmonie ocre et brune de ce tableau amorce l'abandon de la vivacité du fauvisme pour une mesure et un raffinement qui désormais signeront son œuvre.

Art des 20e et 21e siècles

LE PORT DE FÉCAMP

Albert MARQUET (1875-1947)

1906

Agrandir l'image jpg 62Ko (Voir légende ci-après) (fenêtre modale)
Albert Marquet (1875-1947) Le Port de Fécamp, 1906, huile sur toile © musée des beaux-arts de Quimper

Huile sur toile

D.12-2-1

Dépôt de l'État en 1913

H. 65 cm - L. 81 cm

Ami de Matisse, Dufy et Manguin, Marquet est l'une des figures centrales du fauvisme. Il travaille en Normandie en 1905 et en 1906 avec Dufy. Autant pour la Plage de Fécamp (musée national d'Art moderne), Marquet déploie une palette éclatante avec des bleus vif et des vermillons, autant lorsqu'il dépeint le port, l'harmonie s'assombrit, rythmée de lignes enchevêtrées et d'aplats bruns. Les navires, vus à contre-jour, sont immobilisés dans le radoub. Dès lors, la lumière baisse d'un ton comme pour signifier le travail en attente, en opposition à l'atmosphère festive et vivement colorée du monde balnéaire. L'harmonie ocre et brune de ce tableau amorce l'abandon de la vivacité du fauvisme pour une mesure et un raffinement qui désormais signeront son œuvre.

Informations annexes au site