Écoles flamande et hollandaise

LA VIERGE ENSEIGNANT À LIRE À L’ENFANT JÉSUS, DIT AUSSI LA LEÇON DE LECTURE

Pieter Franz DE GREBBER (1600-1652-1653)

Vers 1630

Agrandir l'image jpg 56Ko (Voir légende ci-après) (fenêtre modale)
Pieter Fransz de Grebber (vers 1600, 1652/1653 ?) - La Vierge enseignant à lire à l’Enfant Jésus, vers 1630 - Huile sur bois, 96 x 73.5 cm - Musée des beaux-arts de Quimper © Musée des beaux-arts de Quimper

Huile sur toile

85-4

Acquis en 1985 dans le commerce d’art à Amsterdam

H. 96 cm - L. 73,5 cm

Grebber fait toute sa carrière à Haarlem, où il est reçu maître par la guilde en 1632. Ouvert à de multiples influences (flamandes avec Rubens et Jordaens, maniéristes avec Cornelisz, utrechtoises avec les caravagesques), c'est un actif et ambitieux peintre d'histoire qui prolonge une sorte de maniérisme clair dans une palette de gris, de mauves et roses tendres, avec des ombres légères et des formes au modelé rond.

Le tableau La Leçon de lecture porte une signature « Rembrandt » et a été attribué à ce peintre jusqu’au début du XXe siècle. Il semble en effet proche du maître hollandais en raison du thème mi-profane, mi-sacré et par l’effet de la lumière qui se répand sur les formes blondes. Mais il s’agit d’une fausse signature destinée à tromper. Cette peinture, due à Grebber, est quoiqu’il en soit l’un des chefs-d’œuvre de la peinture hollandaise de son temps. Grebber y rivalise et joue avec Rembrandt autant par le sujet que par le jeu des gris et des lumières. L'artiste nous propose, sous un couvert profane, une évocation pleine d'humilité et de tendresse chrétienne de la Vierge Marie enseignant à lire à l'Enfant Jésus, enfant potelé et nu comme un petit ange. Le Grebber de Quimper, chef d'œuvre de l'artiste selon Jacques Foucart, "mérite d'être considéré à l'égal des grandes visions de Rembrandt, à l'une des plus évidentes et des plus originales réussites de la peinture religieuse du siècle".

Texte d'après Jacques  Foucart

Catalogue "Tableaux flamands et hollandais du musée des Beaux-Arts de Quimper", 1987

Écoles flamande et hollandaise

LA VIERGE ENSEIGNANT À LIRE À L’ENFANT JÉSUS, DIT AUSSI LA LEÇON DE LECTURE

Pieter Franz DE GREBBER (1600-1652-1653)

Vers 1630

Agrandir l'image jpg 56Ko (Voir légende ci-après) (fenêtre modale)
Pieter Fransz de Grebber (vers 1600, 1652/1653 ?) - La Vierge enseignant à lire à l’Enfant Jésus, vers 1630 - Huile sur bois, 96 x 73.5 cm - Musée des beaux-arts de Quimper © Musée des beaux-arts de Quimper

Huile sur toile

85-4

Acquis en 1985 dans le commerce d’art à Amsterdam

H. 96 cm - L. 73,5 cm

Grebber fait toute sa carrière à Haarlem, où il est reçu maître par la guilde en 1632. Ouvert à de multiples influences (flamandes avec Rubens et Jordaens, maniéristes avec Cornelisz, utrechtoises avec les caravagesques), c'est un actif et ambitieux peintre d'histoire qui prolonge une sorte de maniérisme clair dans une palette de gris, de mauves et roses tendres, avec des ombres légères et des formes au modelé rond.

Le tableau La Leçon de lecture porte une signature « Rembrandt » et a été attribué à ce peintre jusqu’au début du XXe siècle. Il semble en effet proche du maître hollandais en raison du thème mi-profane, mi-sacré et par l’effet de la lumière qui se répand sur les formes blondes. Mais il s’agit d’une fausse signature destinée à tromper. Cette peinture, due à Grebber, est quoiqu’il en soit l’un des chefs-d’œuvre de la peinture hollandaise de son temps. Grebber y rivalise et joue avec Rembrandt autant par le sujet que par le jeu des gris et des lumières. L'artiste nous propose, sous un couvert profane, une évocation pleine d'humilité et de tendresse chrétienne de la Vierge Marie enseignant à lire à l'Enfant Jésus, enfant potelé et nu comme un petit ange. Le Grebber de Quimper, chef d'œuvre de l'artiste selon Jacques Foucart, "mérite d'être considéré à l'égal des grandes visions de Rembrandt, à l'une des plus évidentes et des plus originales réussites de la peinture religieuse du siècle".

Texte d'après Jacques  Foucart

Catalogue "Tableaux flamands et hollandais du musée des Beaux-Arts de Quimper", 1987

Informations annexes au site