Agrandir l'image jpg 178Ko (Voir légende ci-après) (fenêtre modale)
René Iché (1897-1954) - "Paul Eluard", 1929 - Masque, bronze, 30 x 18 x 16 cm - Musée des beaux-arts de Quimper © Bernard Galéron / ADAGP, Paris, 2023

Collections

Publié le

Nouvelle acquisition : René Iché

Ce masque de Paul Eluard par René Iché vient enrichir le fonds du musée dédié au surréalisme. Cette nouvelle acquisition offre au public un portrait saisissant du célèbre poète tout en proposant un aperçu de l’œuvre sculpté de René Iché dont le musée conserve déjà deux médailles à l’effigie de Max Jacob.

Proche des Surréalistes, de Pierre Reverdy, de Guillaume Apollinaire ou d’André Breton, Iché explore dans l’entre-deux-guerres des sujets dans lesquels s’exprime la vie intérieure et qui puisent leur inspiration dans l’univers de la poésie. Il choisit donc en toute logique d’utiliser la forme du masque pour obtenir des portraits sensibles de ses amis écrivains. Incarnation par excellence du rêve et des tourments intérieurs, le masque connait un succès grandissant depuis la fin du XIXe siècle notamment auprès des poètes parnassiens et des symbolistes qui célèbrent - à l’instar de Jean Lorrain dans ses romans - son « mystère attirant et répulsif ». Ayant parfaitement assimilé les leçons de la fragmentation, le sculpteur parvient ici à transcender la réalité des chairs pour ouvrir sur linvisible. Bien plus que « le miroir dun moment » (Paul Eluard), ce masque devient le vecteur dune forme dimmanence qui transfigure le modèle et semble irradier.

Découvrir la médaille de Max Jacob du même sculpteur déjà présente dans la collection 

Après avoir été présentée dans l’exposition consacrée au sculpteur Iché du 23 novembre 2023 au 19 février 2024, le masque retrouvera bientôt la section surréaliste de la salle consacrée à l'art du 20e siècle au rez-de-chaussée.