Collections

Publié le

Nos collections s'agrandissent !

Le musée des Beaux-Arts de Quimper continue d’accroître régulièrement ses collections. Découvrons ensemble les dernières arrivées !

Au cours des derniers mois, le musée s’est enrichi de plusieurs œuvres grâce à la générosité de l’Association des Amis : insolite, le portrait de la jeune Javanaise de Paul Le Thimonnier (1889) rappelle à quel point cet ouverture sur un Orient lointain a nourri l’imaginaire des artistes nabis et de l’Ecole de Pont-Aven au premier rang desquels figure Gauguin.

Ce premier don a été rejoint par un délicat pastel d’Henri Delavallée, Chaumière bretonne (1887), qui mêle la touche pointilliste aux douces harmonies colorées et à l’étrange quiétude des symbolistes.

Le don d’un particulier a aussi permis l’entrée d’une magistrale toile de Jean-Julien Lemordant, Contre le vent (1905-1906), qui peut être considérée comme une variation à plus petite échelle du décor du Café de l’Epée, pièce maitresse des collections de notre musée.

Enfin, l’artiste quimpérois Yves Doaré a fait le don de son triptyque Procession (2000) qui témoigne de son entrée en peinture après une large production de gravures. Elle laisse deviner l’intérêt de l’artiste pour le désordre narratif de la Nouvelle Figuration tout en se faisant l’écho de certaines œuvres du musée comme des scènes de batailles de l’Ecole flamande ou des processions que l’on trouve en abondance dans la peinture des XIXe et XXe siècles.

Ces œuvres sont exposées au premier étage du musée, dans le passage qui relie la salle Lemordant à celle consacrée à l’Ecole de Pont-Aven. Un focus dédié à la donation d'Yves Doaré est présenté dans la nef, au rez-de-chaussée du musée entre le 12 octobre et le 21 novembre.