Exposition temporaire

Publié le

Zoom sur le cabinet d'arts graphiques - L'éloge du trait

Nouvel accrochage - Florilège du cabinet d'arts graphiques (fin XIXe - début XXe siècle)

Riche de plusieurs milliers de feuilles, le cabinet d’arts graphiques du musée des beaux-arts de Quimper expose par rotation ses collections en suivant l’actualité des événements qui rythment la vie de l’institution. Pour faire écho à l’exposition Les Arpenteurs de rêves, dessins du musée d’Orsay, une vingtaine d’œuvres de la période du musée d’Orsay (1848-1914) ont été sélectionnées pour être présentées au public le 15 décembre 2022. Parmi elles figurent des chefs d’œuvre comme le Paysage du Pouldu de Charles Filiger (1863 – 1928).

 

L’ensemble de ces feuilles illustre la diversité des pratiques : des esquisses, comme le dessin au crayon noir La Conception de Georges Lacombe ou le fusain de Paul Leroy, Femme une main sur la bouche, des aquarelles très abouties de Filiger en passant par des œuvres singulières comme le curieux pastel Sabot de Claude-Émile Schuffenecker.

 

Les Bretonnes du Pouldu de l’Irlandais Roderic O’Conor, le Paysage du Danois Mogens Ballin, ou l’Étude de Bretonnes de Jens Ferdinand Willumsen témoignent de l’universalité de ces collections et de leur ouverture sur le monde depuis Pont-Aven et ses environs. D’autres œuvres, plus abouties, se rattachent au néo-classicisme, à l’École de Barbizon et au symbolisme. Nous avons aussi fait le choix d’exposer des paysages comme le croquis de Jean-Julien Lemordant, Étude pour le départ du pardon et des études de paysages du littoral breton par Louis Gabriel Eugène Isabey, Auguste Allongé ou Maxime Maufra.